La Presse Pontissalienne 227 - Septembre 2018

Bio express l Anthony Déroze est né en 1980 l À 3 ans, on lui diagnostique une leucémie l Scolarité à l’école de Doubs, au collège Malraux puis au lycée Jules-Haag l 1996 : il participe à ses tout premiers Sommets de l’Espoir l 2011 : il obtient son B.E. escalade l 2017 : validation de son diplôme de guide de haute montagne à l’E.N.S.A. de Chamonix 39 La Presse Pontissalienne n° 225 - Juillet 2018 LE PORTRAIT ning. Anthony veut aller au bout de son rêve et enchaîne les ascensions de sommets. Après avoir terminé une longue liste d’ascension, il décide de postuler à l’exigeante école natio- nale de ski et d’alpinisme (E.N.S.A.) de Chamonix, le saint des saints en matière d’enseignement des métiers de la montagne. Il réussit les tests d’entrée en 2014 et com- mence alors pour lui une nouvelle carrière d’aspirant guide où il est habilité à accompagner ses pre- miers groupes. Jusqu’à ce mois de septembre 2017 où il valide com- plètement son diplôme de guide de haute montagne qui lui permet dés- ormais d’accompagner des sorties et des ascensions partout dans le monde. L’aiguille verte, le Cervin, font déjà partie de la liste de som- mets mythiques sur lesquels il a accompagné des clients. Le guide de haute montagne n’ou- blie pas les épreuves qu’il a tra- versées pour en arriver là. Après avoir effectué plusieurs Sommets de l’Espoir en tant qu’adolescent, c’est aujourd’hui lui qui encadre les ascensions organisées par Semons l’Espoir tous les ans. Fin juillet, ce sera sa quatrième parti- cipation en tant que guide. La pre- mière ascension dans les Alpes fin juillet sera suivie par un Mont- Blanc fin août et un sommet de l’Atlas marocain en septembre, sans doute le Toubkal, le point culmi- nant de l’Afrique du Nord du haut de ses 4 167 m d’altitude. “Nous accompagnerons 4 ou 5 jeunes. C’est un vrai plaisir pour moi d’organi- ser ces Sommets de l’Espoir. Ce sont toujours de grands moments de par- tage, très ressourçants” note le guide de haute montagne installé désor- mais dans la région de Chamonix. Il n’en oublie pas pour autant les terrains de jeu sur lesquels il a affûté sa passion, des falaises de la vallée de la Loue aux pentes du Larmont. C’est sans doute aussi là qu’il a puisé la force d’atteindre le sommet qu’il s’était fixé, tout petit, dans son lit d’hôpital, lorsque la maladie l’empêchait de voir plus haut. n J.-F.H. DOUBS Guide de haute montagne L a maladie aurait pu le fau- cher comme d’autres. Lui a eu la chance de s’en sortir et c’est peut-être incons- ciemment qu’aujourd’hui il se surpasse tous les jours dans le métier qui l’occupe désormais à 100 % depuis l’obtention de son diplôme en septembre dernier : guide de haute montagne à Cha- monix. Anthony Déroze n’a pas trois ans quand ses parents, installés à Doubs, apprennent que leur fils de trois ans est atteint d’une leucé- mie. L’interminable période des allers et retours entre Pontarlier et l’hôpital de Besançon démarre alors. Avec ses parents, le petit Anthony se lance dans le mara- thon de la guérison. Au milieu des années quatre-vingt, ses parents n’ont pas la chance de connaître l’association Semons l’Espoir qui naîtra quelques années plus tard. “À l’hôpital, il n’existait aucun accueil pour les parents d’enfants malades et il y avait très peu d’échanges entre les familles de malades. Mes parents faisaient la route tous les jours pour venir me voir pendant les six mois où j’ai été hos- pitalisé. Cette période a été très dure pour eux” observe le jeune homme aujourd’hui âgé de 38 ans et que la maladie n’a heu- reusement pas ter- rassé. Suivi par le Docteur Emma- nuel Plouvier qui deviendra le chef de la pédiatrie au C.H.U. de Besan- çon et principal référent de l’asso- ciation Semons l’Espoir créée par Charlyne et Pierre Dornier,Anthony a été officiellement déclaré guéri à l’âge de 18 ans. Une nouvelle vie commence alors pour l’adolescent qui a suivi ses études de collégien à Malraux. À 16 ans, alors que Semons l’Espoir est déjà actif, il participe à ses pre- miers Sommets de l’Espoir, cette épreuve sportive qui offre aux enfants et adolescents malades la possibilité d’être accompagnés pour l’ascension d’un sommet. “Nous avions fait le Mont-Blanc du Tacul cette année-là. Et en 2000, nous avons réalisé notre premier Mont- Blanc” se souvient Anthony dont l’appétence pour la montagne s’ai- guise peu à peu. Après son Bac, le jeune Doubsien se dirige dans un B.T.S. technique à Jules-Haag, mais “comme ce n’est pas un milieu qui me plaisait beau- coup, j’ai décidé de changer d’orien- tation” dit-il. Retour à Pontarlier où Anthony intègre le C.R.E.P.S. pour une formation polyvalente axée sur la moyenne montagne, où il se formera en ski de fond, esca- lade, V.T.T. “Je me suis vite aperçu que les activités de plein air étaient vraiment mon truc.” Il fera ses armes de moniteur à la base de loi- sirs Syratu à Ornans, puis au C.P.L.D. des Grangettes où il enca- drait des classes vertes et de neige et où il a initié des dizaines de jeunes aux subtilités de la flore, de la faune et de la géologie du mas- sif jurassien. “En parallèle, je conti- nuais à me perfectionner en esca- lade et en alpinisme. J’ai obtenu mon B.E. Escalade en 2011.” Il s’ins- talle alors en tant que travailleur indépendant en vallée de la Loue où il encadrera également des acti- vités via ferrata, escalade et canyo- “Toujours de grands moments de partage, très ressourçants.” Anthony Déroze, ici escaladant une falaise dans la vallée de la Loue. (photo L. Cheviet). Anthony Déroze, premier de cordée Touché par une leucémie étant enfant, il a participé aux Sommets de l’Espoir adolescent, une fois guéri. Aujourd’hui, il est guide de haute montagne à Chamonix et encadre les ascensions de l’opération Sommets de l’Espoir. Tout change e BULLETIN D’ABONNEMENT Bulletin à remplir et à retourner accompagné de votre règlement à l’adresse suivante: LA PRESSE PONTISSALIENNE B.P 83 143 - 1, rue de la Brasserie - 25503 MORTEAU CEDEX 1 an (12 numéros) = 30,80€ au lieu de 33,60€ soit 1 numéro gratuit 2 ans (24 numéros) = 5 > , > 0€ au lieu de 67,20€ soit 3 numéros gratuits Nom ................................................................ Prénom ........................................................... N°/Rue ........................................................... Code ......................... Ville ................................ Email .............................................................. En application de l’article 27 de la loi du 6 janvier 1978, les informations ci-dessus sont indispensables au traitement de votre commande et sont communiquées aux destinataires la traitant. Elles peuvent donner lieu à l’exercise du droit d’accès et de rectification auprès de La Presse Pontissalienne. Vous pouvez vous opposer à ce que vos nom et adresse soient cédés ultérieurement. Tarifs étrangers et DOM TOM : nous consulter. 30 €80 les 12 numéros au lieu de 33,60€ 1 numéro GRATUIT au lieu de 67,20€ 3 numéros GRATUITS Recevez chez vous la Presse Pontissalienne Abonnez-vous à un tarif préférentiel. ;> €80 les 8: numéros Renseignements sur www.rocnature.fr

RkJQdWJsaXNoZXIy MTEwNjg=